Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 26 juin 2011

De belles plumes...

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

De bon matin dans le Jardin des Plantes de Toulouse, lumière très crue, personne encore à part quelques quadra-quinqua et plus courant dans les allées pour s’occuper de leur forme, et même de leurs formes.

Là je rencontre des poules, oui, des poules et des coqs qui encore engourdis ont bien voulu poser pour moi. Je ne suis pas un photographe animalier mais l’occasion est trop belle, en pleine ville, une basse-cour qui me fait basculer loin dans mes souvenirs, du temps de « pépé-poule » que dans ce blog j’ai raconté.

Que dire de ces volatiles qui ont depuis longtemps oublié de voler et qui nous rendent tant de services comestibles ?

Une idée me vient : c’est par pur jeu de mot que le symbole (non officiel) de la France est un coq : gallus / coq et gallus / gaulois. Alors, jouons avec les mots, ou plutôt, faisons un inventaire non exhaustif des expressions ou des termes issus de nos gallinacés… en forme de texte loufoque...

     Au village, on appelait Polo Polichinelle à cause d’un secret mal gardé sur sa naissance, mais comme pour l’histoire de la poule et de l’œuf, on ne saurait plus dire exactement de quoi il retournait.

Polo était fier comme un pouil, avec sa bouche en cul de poule, coquet bien que poltron, un peu pusillanime, et qui avait la chair de poule dès que la moindre pucelle l’abordait. D’aucuns disaient de lui qu'il était une vraie poule mouillée, et qu’il n’aimait rien tant que son lit, son polochon et se coucher avec les poules.

Il aimait boire du lait de poule, avec un peu de chocolat Poulain. Sa chambre était toujours sens dessus dessous, les jouets pullulaient : un poney en bois peint, une pouliche en peluche, et tant d’autres objets : une poule n’y eût point retrouvé ses poussins. Puérile, il disait qu’il rangerait et passerait le plumeau lorsque les poules auraient des dents.

Il aimait jouer au pool dans le café du village, c’était d’ailleurs un vrai champion et là, dans la salle des billards, sous les poutres apparentes et les néons, face aux murs où trônait un grand poster du Champ de coquelicots de Monet, il était comme un coq en pâte, tout le monde pariait sur lui — et gagnait — et pour ne pas tuer la poule aux œufs d’or on lui passait tous ses caprices, les coquettes l’appelaient « mon poulet » jouaient la surprise lorsqu’il marquait un point, comme des poules qui auraient trouvé un couteau. Tous ceux qui l’affrontaient se faisaient vite plumer, est c’est ainsi que Polo-Polichinelle est devenu le vrai coq du village !

Et sans vouloir sauter du coq à l’âne, comptez les mots qui ont pour origine poule ou coq, ou qui figurent dans des expressions familières, il y en a une belle couvée…

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

Réponse au "jeu" bientôt...

19:39 Écrit par Phil dans Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : poules, coq, toulouse, jardin botanique | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

mercredi, 07 juillet 2010

Photos de juin

Mieux vaut tard que jamais.

Quelques images de juin. En vrac : Arles, Toulouse, les Costières et les Jardins de la Fontaine, allez savoir pourquoi... et sans ordre apparent.

 

Arles IBA_2091.jpg
Arles
Cheavaux sur -la route- IBA_2348.jpg
Sur une route des Costières, entre Générac et Franquevaux
Coquelicots sur la route IBA_2394.jpg
Route des Costières
Le cheval et la citerne rouge IBA_2359.jpg
Route des Costières
Soleil et coquelicot IBA_2390.jpg
Route des Costières
On the road with you IBA_2415.jpg
Le pont de Franquevaux, clin d'oeil à Michel Chalandon...
Philippe Ibars Toulouse IBA_2750.jpg

Toulouse, ville rose...

Philippe Ibars Toulouse IBA_2751.jpg

Toulouse...

Philippe Ibars Toulouse IBA_2754.jpg
Toulouse...
Philippe Ibars Toulouse IBA_2756.jpg

Toulouse... à la porte du garage...

Philioppe Ibars Toulouse IBA_2742.jpg
Toulouse
Philippoe Ibars Toulouse IBA_2733.jpg
Toulouse
Philippe Ibars Toulouse IBA_2731.jpg
Toulouse
Philippe Ibars Toulouse IBA_2730.jpg
Toulouse

Et les Jardins de la Fontaine...

Philippe Ibars Jardins.jpg
Balustres jun 2010 IBA_1902.jpg
Aux Jardins IBA_2158.jpg
Nymphée IBA_1680.jpg
Strelitzia Oiseau du Paradis IBA_2153.jpg
Pin mourant IBA_1870.jpg

Pin mourant, devant la Tour Magne

Rose sauvage Jardins Nîmes IBA_2202.jpg
Aux Jardins Crapaud IBA_2244.jpg

 

00:51 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : toulouse, arles, chevaux, franquevaux | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

samedi, 27 juin 2009

Ô Toulouse

 

Pont Neuf impression.jpg

Je ne connais pas Toulouse.

J’y suis allé deux fois, trois jours en juin 2008 et trois jours la semaine dernière.

Peut-on connaître en quelques heures l’âme d’une ville ? Instants volés le matin en quittant l’hôtel, en fin d’après-midi en y revenant, le soir, fatigué, après dîner.

Lumière crue du matin, ombres vives et clairs obscurs, néons de la nuit, captures difficiles…
Les paroles de Nougaro m’aident un peu à comprendre : Moi mon océan c’est une Garonne qui s’écoule comme un tapis roulant…
J’ai vu du rose et j’ai compris encore Nougaro : … C’est peut-être pour ça qu’on te dit Ville Rose…

Mais je ne connais pas l’âme de Toulouse. Je n’en ai vu que ce que mes yeux ont arraché à cette toile vivante, mais qu’ont-ils vu en fait ? Que voit-on lorsque pour la première fois on découvre un paysage, une ville, un visage ?  N’y voit-on pas, finalement que ce qu’on s’attend à y voir ? Notre œil n’est jamais innocent, jamais neuf et à travers l’objectif c’est l’imparfait du subjectif qui se conjugue. Restons humble…

L’année prochaine je reviendrai à Toulouse. Je volerai d’autres images pour comprendre un peu mieux. Je sais déjà que c’est une belle ville, parmi les plus belles, qu’il y règne une atmosphère plaisante, mais là je suis déjà partial…

Alors, chut. Je laisse ces quelques images, je laisse ces regards à d’autres regards.

A chacun son Toulouse !

Canards.jpg
Pont Garonne.jpg
Pont Neuf la nuit.jpg
Pont Neuf.jpg
Quais 2.jpg
Quais.jpg
Quais3.jpg
Bar de l'Esquile.jpg
Bar La couleur de la culotte .jpg
Bar du père Léon.jpg
le quotidien.jpg
Capitole 2.jpg
Capitole 5.jpg

Capitole 4.jpg
Capitole 3.jpg
Capitole.jpg
Saint Sernin.jpg
Saint Sernin 3.jpg

Eglise.jpg
Drôle de maison.jpg
Mur.jpg
Graf 2.jpg
Numéro 10.jpg
Graf.jpg
Numéro 45.jpg
Velô Toulouse.jpg
jardin Compans Caffarelli 2.jpg
jardin Compans Caffarelli .jpg
jardin Compans Caffarelli 3 jardin japonais.jpg
La bête.jpg
Jardin et conque.jpg
Place Salengro.jpg

Porte au monstre.jpg
Rue du matin.jpg
Rue la nuit.jpg
Parking de nuit.jpg
La ville rose.jpg
La ville rose2.jpg
Portes cochères.jpg

Twins Towers.jpg
Désolé pour cette photo honteusement truquée (pour les tours "jumelles", pas pour l'avion), mais c'est vraiment ce que j'ai vu... ou cru voir...

16:57 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : toulouse, garonne, ville rose, nougaro | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |