Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 25 mai 2010

Lilas d'Espagne

 

Philippe Ibars Jardins de la Fontaine IBA_1369.jpg

Les Jardins de la Fontaine ne sont qu'en apparence assoupis ce matin, dernier jour de Feria.

Peu de monde, c'est vrai, quelques joggeurs solitaires, quelques chiens qui promènent leurs maîtres, deux ou trois fêtards qui n'en finissent pas de finir leur nuit blanche, affalés sur des bancs ou sur le gazon moelleux.

Plus bas des engins démontent des tréteaux, d'autres mettent à l'eau les grandes barques des jouteurs qui dans une heure se livreront à leur combat annuel dans les eaux sombres du canal. Gare, s'ils tombent, à ne pas réveiller la colère éternelle de l'épouvantable Roumèque. Patiemment elle attend sa ration d'imprudents, tapie quelque part dans la source profonde...

Nîmes est une ville de contrastes... En écrivant cela, je me rends compte de l'affligeante banalité du propos. Pour me mortifier, je tape « ville de contraste » sur Google et j'ai droit aussitôt pour la première page, à Marseille, Rabat, Delhi, Shangaï, Francfort-sur-le-Main, Bangkok, Luxembourg, Lisbonne... « villes de contraste ». Manière de m'achever, Google m'annonce 1 270 000 résultats pour ma recherche... Le contraste nîmois car j'insiste malgré tout, c'est qu'en ce moment-même la ville accueille des dizaines et des dizaines de milliers de personnes venues de toutes parts faire la fête taurine, équestre, musicale, folklorique et pas mal alcoolique, et là, dans ces immenses Jardins, tout est calme, paisible, reposant.

Je ne m'attarderai que sur un détail aujourd'hui, pas de chevaux, pas de taureaux ou de toros, pas de « festaïres » imbibés, pas de jouteurs trempés, pas de bandas, pas de foule, non, pas de foule... mais quelques grappes de Lilas d'Espagne...

Pourquoi ?

Parce que.

Nîmes, ville romaine, protestante jadis, industrieuse avant la globalisation, prend depuis quelques décennies l'accent sévillan deux ou trois fois par an.

Alors, mon Lilas d'Espagne qui arpente en rougissant les chemins des Jardins de la Fontaine me semble tout indiqué. Il n'est pas plus d'Espagne cependant que la ville ne l'est, n'est pas non plus Lilas mais plutôt Valériane. Pourquoi ce nom, Lilas d'Espagne ? Je n'en sais rien. J'aime cette plante généreuse qui prolifère dès qu'il y a du soleil et des pierres et ne demande rien à Jupiter si ce n'est son surnom.

Elle a captivé mon regard aujourd'hui, dernier jour de Feria...

Philippe Ibars Jardins de la Fontaine IBA_1388.jpg
Philippe Ibars Jardins de la Fontaine IBA_1358.jpg
Philippe Ibars Jardins de la Fontaine IBA_1367.jpg

 

09:12 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardins de la fontaine, lilas d'espagne, feria | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 21 mai 2010

Abrivado

 

Abrivado 1 IBA_1191.jpg
Abrivado 2 IBA_1186.jpg

On fait de bien étranges rencontre le soir dans les rues de Nîmes, en ce moment... si si, je vous asure, et "que je sois damné si jument" comme disait Boby Lapointe...

23:47 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : abrivado, feria, nîmes | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

dimanche, 20 septembre 2009

Les soutiers de la scène

Blog Cascadeurs du spectacle DSC_1375.jpg
Blog Acrobates du spectacleDSC_1299 copie.jpg

A deux ans d'intervalle, je fais un peu la même photo...

La première est prise à Sète, au Théâtre de la mer en juin 2008, lors du festival Quand je pense à Fernande, pendant les dernières répétitions.

Le seconde date d'hier soir, devant la Mason Carrée de Nîmes, avant le spectacle de Cock Robin.

Je pense alors à tous ceux qui travaillent très dur pour que nous prenions du plaisir, pour que nous puissions faire la fête. Certains le paient même de leur vie ou en gardent à jamais dans leur chair des séquelles, comme ces techniciens, ces "roadies" comme on les appelle dans le milieu du spectacle, victimes de l'effondrement de la scène qu'ils érigeaient pour Madona, à Marseille en juillet dernier.

A tous ces acrobates, à tous ces soutiers de la scène, un grand merci du fond du coeur !

09:40 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : féria, scène, roadies | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |