Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 21 avril 2013

Images de la ville

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Petite promenade ce matin sous un ciel capricieux.

J’étais parti pour une capture d’images dans les Jardins de la Fontaine, comme le ciel m’y invitait, et puis le seuil franchi, une ombre m’enveloppe, je lève la tête et patatras, le soleil s’est voilé. Alors je prends la direction opposée, je vais vers Vauban, je monte vers la colline et puis je redescends, une petite heure dans une ville, un village, une garrigue, un paysage étrange où tout se mêle.

Où sommes-nous ?

C’est la question que je me pose, armé de mon appareil photo qui me sert aujourd’hui de bloc-notes. On se fait une image de la ville, ville du Sud, style particulier, tellement typique. On se fait une image de la ville mais les images que j’en fais aujourd’hui, dans ce triangle très circonscrit d’où je n’ai jamais perdu de vue la Tour Magne comme un point cardinal, brouillent un peu les stéréotypes convenus. 

J’ai vu des graphs ornant des maisons ruiniformes envahies d’herbes hautes, comme des gerbes de couleur offertes aux murs défunts, plus loin un oranger devant une maison avec ses volets clos, des persiennes bleues qui me parlent, elles, de Nîmes ; plus loin encore un grand portail s’est ouvert sur un bout de campagne et le Sud m’est revenu : iris, pins, cyprès, arbres de Judée.

Où sommes-nous ?

En ville ? Il faut pourtant l’admettre ! Les maisons n’ont pas vraiment de style particulier, ici chacun en a fait à sa tête, du moderne, du campagnard, rien cependant qui nous invite à penser qu’on est dans le Midi. Il y a quand même ces restes de murs de masets, les tuiles romaines qui coiffent tous les toits, mais ce sont les agaves, ici ou là, les cactus, les grands pins, les cèdres du Liban et les micocouliers qui sont les ancres visuelles d’un Sud impersonnel.

Où étais-je ?

Ici, à Nîmes, pourtant, précisément dans un petit coin de la ville comme il y en a beaucoup d’autres, dans une des sept collines qui la ceinturent sans l’étouffer et où règne, si l’on peut dire, une grande anarchie vivifiante, un grand désordre rassurant.

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Toutes les photos sont montrées dans l'ordre de la promenade.

 

 

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers

Nîmes, quartier, sept collines, masets, arbres de Judée, micocouliers


19:18 Écrit par Phil dans Blog, Images, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

dimanche, 14 avril 2013

On dirait le printemps

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Ouf ! Il semble qu’il soit enfin là, ce tant attendu printemps.

Vite, un petit tour dans les Jardins trop longtemps délaissés. Le monde est là aussi, beaucoup de monde en haut, en bas, dans les halliers, les moindres recoins, les terrasses, à faire du vélo, à ne rien faire, à courir, à parler, à prendre le soleil, tout simplement.

Car le soleil est à prendre.

Les couleurs sont bien là, même si les frondaisons peuvent encore mieux faire, même si les arbres de Judée n’ont pas encore jeté leurs gerbes éclatantes. Je reviendrai.

Je tombe sur un dessinateur au pied de la Tour Magne, il capture au stylo l’olivier que souvent je capture en photo. Je lui montre d’ailleurs quelques images, lui offre un marque-page des Jardins et il m’offre une carte postale que je m’empresse de partager avec vous, avec un lien sur d’autres de ses œuvres. Belle et brève rencontre.

Je croise aussi Yvon Pradel, homme de théâtre nîmois, père de la « Compagnie des Arènes » qui a permis l’éclosion de nombreux comédiens dont le célèbre Philippe Chevallier, soulant compère de Régis Laspalès, hé oui !  c’était en 1978, hier, quoi… Toujours en forme, Yvon Pradel, il grimpe vers la Tour d’un pas alerte, il souffle un peu et me parle de ses livres, je me promets de rechercher Petit Curé et La Petite Comédie Française Histoire De La Compagnie Des Arènes que je n’ai pas lus.

 C’est aussi cela, les Jardins de la Fontaine, un lieu de rencontres au hasard des images que je glane, en voici donc une brassée…

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Yann Legrand, artiste..

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Ses oeuvres ici

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

2013 Avril 13 Jardins de la Fontaine Philippe Ibars P12_7220.jpg


 

18:09 Écrit par Phil dans Blog, Images, Livre, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 22 mars 2013

Revenir aux Jardins

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

J’ai laissé les Jardins en cette fin d’hiver, longtemps, assez longtemps pour qu'à mon retour rapide et matinal je ne retrouve plus mes marques.

J’arpente les allées comme si je découvrais le lieu. Il me paraît plus sauvage, d’ailleurs, et je ne croise que de rares sportifs ou promeneurs de chiens.

Les jardiniers aussi sont à pied d’œuvre, on scie, on coupe, on élague, on rafraîchit dans les buissons, les halliers, on taille çà et là, on toilette, pas si sauvages que ça, alors, mes Jardins, soignés, bouchonnés, bichonnés comme s’ils devaient accueillir un visiteur de marque.   

C’est bien sûr le printemps qui se fait tant attendre…

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

 Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics


12:06 Écrit par Phil dans Images, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |