Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 26 décembre 2013

Une petite heure dans les Jardins

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Une petite heure dans les Jardins ce jour d’après Noël.

Le soleil au-dessus des nuages tente parfois une percée, aidé par le vent qui se lève et le ciel alors ne peine plus à bleuir. Et j’ai le temps de jouer un peu avec les reflets dans les bassins, avec deux arbres qui font la tête et ma statue préférée, celle d’Escoula qui tient encore au milieu du gazon, aujourd’hui les enfants occupés à se lasser de leurs jouets tout neufs ne la "calculent" pas.

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Philippe Ibars, Jardins de la Fontaine, Cévennes, Paris, Hantaï

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics


17:20 Écrit par Phil dans Blog, Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

jeudi, 12 décembre 2013

Nudité saisonnale

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Les Jardins se dépouillent, ils sont à l’os ou presque et les couleurs s’endorment pour l’hiver.

Mais cette nudité saisonnale les montre à l’état brut et ce sont les arbres, surtout, les arbres si nombreux qui semblent en profiter pour parader un peu. Les troncs bombent le torse et les ramures se découpent dans le ciel argenté. Les pins, les oliviers, les chênes, les micocouliers, toute la gent sylvestre prend comme une revanche sur tous les autres végétaux que l’automne avancé et l’hiver aux aguets a tantôt malmenés mistral aidant.

J’aime tous ces arbres et j’ai quelquefois parlé dans ce blog de leur beauté, de leur douleur ou de leur mort. Ils sont ici, à l’instar des pierres antiques, des monuments à vénérer, des marque-temps qui se penchent sur nous qui ne faisons que passer.

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

 

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics


22:24 Écrit par Phil dans Blog, Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

mercredi, 27 novembre 2013

Le crissement des feuilles mortes

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Je n’ai pu rester qu’un tout petit moment dans les Jardins ce matin.

Mais j’ai goûté ce moment car il m’a permis de voyager très loin dans l’enfance.

Il faisait froid, personne ou presque, des jardiniers, des joggeurs infatigables, des chiens à la promenade.

Un écureuil nargue mon objectif. Il n’y a que dans les pays nordiques qu’ils prennent le temps de la pose !

Et c’est soudain le crissement des feuilles mortes sous mes pas qui me propulse hors du temps. Qui ne s’est pas, enfant, jeté à pieds joints dans les feuilles mortes, qui n’en a pas piétiné les grands tas qu’on voyait s’amasser sous les arbres, dans les rues, les chemins ? Qui n’a pas « shooté » dans ces vagues végétales en chantant, en criant de bonheur ? Je crois que nous étions comme des héros terrassant ces grands monstres feuillus. Notre force semblait alors décuplée, ces amoncellements volumineux s’éparpillaient tout soudain, vaincus par nos seuls coups de pieds ! La mémoire du bruit des feuilles sous les pas m’a redonné un peu, pour un moment, l’euphorie de ces grandes victoires.

Et puis la neige s’est mise à tomber ! J’ai protégé mon appareil, je suis rentré chez moi, avec en plus du crissement des feuilles mortes, le souvenir de batailles de boules de neige dans la cour de récré… mais il faudra attendre, je ne sais pas encore si ces quelques flocons de novembre voudront faire une halte et blanchir les Jardins…

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics


15:10 Écrit par Phil dans Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |