Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 21 novembre 2011

Expo "Promenades d'Automne"

Mon expo sur les Jardins de la Fontaine en automne est au Restaurant "Le Carré d'Art" jusqu'à la fin du mois. Si vous avez un petit creux (d'emploi du temps ou d'estomac)... c'est rue Gaston Boissier à Nîmes, derrière la Médiathèque (anciens pianos Tartamella).

 

expo photo, expo Philippe Ibars, expo "Promenades d'Automne"


10:11 Écrit par Phil dans Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

jeudi, 10 novembre 2011

Sans le bleu

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Difficile de mettre le museau d’un appareil photo dehors par les temps qui courent, ou qui font du surplace, à vrai dire... mais enfin, entre deux ondées, deux averses, deux orages, un petit tour dans les Jardins s’impose.

L’eau enfle dans le canal, la source et le nymphée. On n’est pas loin des seuils critiques, mais bon, on en a vu d’autres, ici, novembre n’est pas octobre, et si les terrasses, les pelouses, les chemins ou les halliers sont détrempés, après tout qu’ils en profitent pour se refaire une santé, la sécheresse reviendra bien vite, hélas.

Non, ce qui finit par nous lasser, nous gens du Sud, c’est que le ciel soit vide, lessivé de son bleu, depuis des jours et des jours. Il manque un personnage au décor familier et les images semblent incomplètes, comme amputées de quelque chose, de ce bleu qu’on finit par ne plus remarquer lorsqu’il il sature notre espace, toit d’azur sur nos toits rouges, beau drap de satin cérulé pendu depuis des lustre et troqué dans un marché de dupes contre une vieille toile cérusée.

Je ne sais pas si c’est Prévert qui disait du bonheur qu’on le reconnaît quand il s’en va, hé bien il aurait pu tout aussi bien parler de notre bleu qui n’est jamais si bleu que lorsqu’il déserte le ciel !

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Languedoc, Provence, Gard

09:00 Écrit par Phil dans Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

mercredi, 02 novembre 2011

Il est une autre mer...

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Mon école communale était au bord de la mer. Vraiment au bord : la cour de récréation empiétait sur la plage et seul un mur épais surmonté d’une rambarde métallique nous séparait de l’eau, dix mètres plus loin.

Les jours de tempête, en hiver, lorsque la tramontane s’époumonait et que grondait la mer, les vagues tumultueuses déferlaient sur la grève en roulant les galets dans un fracas de mitraille. Les récréations en plein air étaient alors supprimées et des fenêtres de nos classes, plus haut, de l’autre côté de la route, nous contemplions le spectacle de notre cour pilonnée de pierraille et assaillie d’embruns et de paquets de mer.

Un jour, un grand de CM2 a sauté la rambarde. En moins d’une minute il était dans l’eau glacée, nageant à contre courant dans une houle sombre. Massés derrière le mur, nous regardions hébétés cet écolier désespéré que rattrapait déjà et ramenait vers le rivage un de nos maîtres alerté. J’ai appris ce jour-là que les enfants aussi pouvaient prendre la mort comme bouée de sauvetage.

Charriés par les vagues de l’Atlantique, l’autre mer admirée à Biarritz l'autre jour, à l‘exact opposé de la mer de mon enfance, les souvenirs ont échoué dans la mémoire… vagues à lames et vague à l’âme…

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête

Biarritz, Atlantique, Océan, vagues, surf, Pays Basque, plage, houle, tempête