Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 26 juin 2011

De belles plumes...

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

De bon matin dans le Jardin des Plantes de Toulouse, lumière très crue, personne encore à part quelques quadra-quinqua et plus courant dans les allées pour s’occuper de leur forme, et même de leurs formes.

Là je rencontre des poules, oui, des poules et des coqs qui encore engourdis ont bien voulu poser pour moi. Je ne suis pas un photographe animalier mais l’occasion est trop belle, en pleine ville, une basse-cour qui me fait basculer loin dans mes souvenirs, du temps de « pépé-poule » que dans ce blog j’ai raconté.

Que dire de ces volatiles qui ont depuis longtemps oublié de voler et qui nous rendent tant de services comestibles ?

Une idée me vient : c’est par pur jeu de mot que le symbole (non officiel) de la France est un coq : gallus / coq et gallus / gaulois. Alors, jouons avec les mots, ou plutôt, faisons un inventaire non exhaustif des expressions ou des termes issus de nos gallinacés… en forme de texte loufoque...

     Au village, on appelait Polo Polichinelle à cause d’un secret mal gardé sur sa naissance, mais comme pour l’histoire de la poule et de l’œuf, on ne saurait plus dire exactement de quoi il retournait.

Polo était fier comme un pouil, avec sa bouche en cul de poule, coquet bien que poltron, un peu pusillanime, et qui avait la chair de poule dès que la moindre pucelle l’abordait. D’aucuns disaient de lui qu'il était une vraie poule mouillée, et qu’il n’aimait rien tant que son lit, son polochon et se coucher avec les poules.

Il aimait boire du lait de poule, avec un peu de chocolat Poulain. Sa chambre était toujours sens dessus dessous, les jouets pullulaient : un poney en bois peint, une pouliche en peluche, et tant d’autres objets : une poule n’y eût point retrouvé ses poussins. Puérile, il disait qu’il rangerait et passerait le plumeau lorsque les poules auraient des dents.

Il aimait jouer au pool dans le café du village, c’était d’ailleurs un vrai champion et là, dans la salle des billards, sous les poutres apparentes et les néons, face aux murs où trônait un grand poster du Champ de coquelicots de Monet, il était comme un coq en pâte, tout le monde pariait sur lui — et gagnait — et pour ne pas tuer la poule aux œufs d’or on lui passait tous ses caprices, les coquettes l’appelaient « mon poulet » jouaient la surprise lorsqu’il marquait un point, comme des poules qui auraient trouvé un couteau. Tous ceux qui l’affrontaient se faisaient vite plumer, est c’est ainsi que Polo-Polichinelle est devenu le vrai coq du village !

Et sans vouloir sauter du coq à l’âne, comptez les mots qui ont pour origine poule ou coq, ou qui figurent dans des expressions familières, il y en a une belle couvée…

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

poules, coqs, volaille, basse-cour, volatiles

Réponse au "jeu" bientôt...

19:39 Écrit par Phil dans Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : poules, coq, toulouse, jardin botanique | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

mardi, 31 mai 2011

Photos de mai

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Mois de mai chargé en déplacements et donc peu de temps pour faire prendre l’air au capteur numérique.

Voici quand même les Jardins de la Fontaine avec un printemps estival cette année. D’une semaine à l’autre tout bascule, tout fleurit et tout flétrit…

Images toulousaines aussi, la rue et les Jardins Compans-Caffarelli, et pour finir deux images nîmoises particulières :

J’ai accroché en mai des photos aux cimaises d’une résidence pour personnes handicapées. En échange j’ai eu le plaisir d’aller avec quelques-unes d’entre elles visiter la caserne des pompiers de Nîmes pour y faire un reportage photo puis une séance de lecture des images. Je ne montre que deux photos pour des raisons bien évidentes. Un grand moment, très fort, très joyeux, très intense, et merci aux sapeurs-pompiers nîmois pour avoir permis cette rencontre.

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Une couleuvre au-dessus du bassin Mongolfier, à l'affût des grenouilles

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Un loup portant collier... dans les Jardins de la Fontaine

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Rue de Toulouse

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Rue de Toulouse

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardin Compans-Caffarelli, Toulouse

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Rue de Toulouse

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Etrange demeure toulousaine...

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Jardin Compans-Caffarelli, Toulouse

Jardins de la Fontaine, Toulouse, pompiers, couleuvres

Chez les pompiers de Nîmes

Pompiers IBA_4912.jpg

Chez les pompiers de Nîmes

samedi, 21 mai 2011

Jardins familiaux

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Semaine chargée à Montpellier. Pas de pause, pas de temps pour tuer le temps. Et puis le hasard d’une absence, une petite heure qui se dégage fort inopinément.

Alors je mets le nez dehors, je marche un peu, marre de rester assis toute la journée !

Des immeubles, du béton, de la ferraille, un dépôt de tramways, la ville qui pousse un peu partout, qui oublie çà et là des lambeaux de vieilles vignes, de prés envahis de « mauvaise » herbe, une végétation anarchique en sursis, encerclée, menacée.

Et puis je tombe sur un espace qui m’intrigue : de petites cabanes colorées encloses dans des îlots de verdure, de fleurs, de rangées de légumes, tout un quartier de jardins ouvriers. Familiaux, plutôt, un panneau me l’indique. Ici, au milieu de la ville qui pousse, on a aménagé cet endroit pour que pousse autre chose que le béton armé.

C’est touchant. J’ai connu les jardins ouvriers, mon père en avait un, cela permettait de jouer, en pleine ville, au gentleman farmer, de cultiver aussi ce qu’on appelle aujourd’hui le lien social, ce lien qu’on a beaucoup de mal à tisser dans nos cités si peu humanisées.

Bravo à ceux qui ont permis ici que vive encore cette belle expérience !

Alors je photographie, des couleurs, des plantes, des fleurs, des ombres, et le temps passe, je dois retrouver mon chemin, mon travail, et puis je vois un homme dans son enclos, il soigne ses plantations, nous parlons simplement. Il loue son jardin 125 euros par an, il y vient en famille pour pique-niquer, se détendre et regarder pousser ses légumes. Il en est fier et je le comprends. Il y a beaucoup de demandes pour cette cinquantaine de jardins familiaux, toute une liste d’attente, alors quand on parvient à en avoir une parcelle, c’est vraiment comme une petit oasis au beau milieu de cette zone qui s’urbanise à vive allure.

Allez, je pars vraiment maintenant, ma petite pause impromptue m’a fait le plus grand bien. Il faut toujours faire un pas de côté pour rencontrer la vie, l’inattendu. La semaine prochaine ce sera Toulouse, longues journées assis mais peut-être, à l'occasion, au hasard d’un petit trou d’emploi du temps, j’irai bien volontiers traquer l’inattendu…

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Philippe Ibars Jardins familiaux IBA_4239.jpg

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier

Jardins ouvriers, Jardins familiaux, Montpellier