Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 04 juillet 2014

Les toits les murs les pierres les poutres les portes et les fenêtres

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Mon père était maçon.

J’ai longtemps eu la maçonnerie en horreur. Longtemps.

Il fallait faire le manœuvre les jeudis, jours sans école et pendant les vacances : gâchées de béton ou de mortier, à la pelle ou à la bétonneuse, pierres à extraire, à casser, à trier, à empiler, sacs de ciment et de plâtre à décharger  — respectivement cinquante et quarante kilos — et aussi quérons (ou parpaings) qui font de vos mains de vraies râpes à fromage, briques, hourdis, poutres de bois ou de ciment, poutres à ferrailler des jours et des jours durant, planches des coffrages à clouer, à déclouer, échafaudages à monter, à démonter, brouettes à charger et à pousser sur des madriers tanguant au-dessus des tranchées, seaux à remplir, à hisser par la poulie, sable ou gravier à tamiser, marteau-piqueur à dompter, courbatures assurées, poussière respirée, plâtre avalé les jours de tramontane, ongles écrasés, dos abîmé, mains meurtries par les échardes des manches de pioche, bise glaciale ou torpeur du mois d’août…

Je n’ai pas regardé mon père choisir méticuleusement ses pierres pour dresser les murs ou habiller les belles cheminées d’intérieur, je ne l’ai pas regardé hacher son mortier dans la gamate pour bien le mélanger, en charger une taloche assez grande, sa « palette de peintre » tenue de la main gauche, puis avec la main droite en prendre avec sa truelle pour le jeter d’un geste rapide, sec et précis sur la surface à crépir et pour finir le lisser avec la taloche délestée de sa charge. Je ne l’ai pas regardé prendre son fil à plomb ou son niveau pour vérifier ou rectifier la pose d’un quéron sur une couche de mortier, pas regardé ajuster une pierre en clé de voûte, pas regardé couper soigneusement des carreaux ou des dalles, pas regardé jouer de la tyrolienne pour décorer une façade, pas regardé accrocher en chantant une branche feuillue sur un toit achevé, rituel immuable, avant de trinquer avec ses ouvriers, vite, vite, le travail n’attend pas…

Je n’ai pas regardé, pas vraiment, mais j’ai vu, j’ai souvent vu de ma place de manœuvre sans jamais faire par moi-même. Mon père n’avait pas le temps de transmettre son métier, pris sur plusieurs chantiers à la fois, ou peut-être, inconsciemment, n’en avait-il pas envie, rêvant pour nous à d’autres horizons comme il en avait rêvé pour lui avant que la guerre ne le prive d’école. Peut-être alors, je ne saurai jamais car ce métier l’a vite usé, cantonnait-il ses fils à des rôles de manœuvres pour qu’ils s’éloignent du bâtiment…

Aujourd’hui, quand je flâne dans de vieux villages — comme là, entre Albi, Saint-Cirq Lapopie ou Rocamadour — je regarde avec une certaine nostalgie les traces des bâtisseurs fantômes, les tuiles rousses, canal ou plates qui dévalent les toits pentus, plus ou moins alignées, je regarde les cheminées acrobatiquement posées et coiffées de chapeaux fantaisistes, je regarde les murs crépis, décrépis, décrépits, les briques roses, fauves, restaurées ou fanées, les pierres apparentes, les portes et les fenêtres et les volets de bois et tout ce qui s’use, se dégrade, se ruine, se ronge, s’abîme ou se restaure et puis se magnifie sous les griffes du temps, du soleil, du  froid et de la pluie.

Alors je pense au garçon que j’étais, je fais passer au père ou à un ouvrier le mortier qu’il demande, des tuiles, des pierres, des briques, des chevrons, des outils pour que sortent de terre et éclosent ces murs, ces charpentes, ces toits, ces demeures qui vont un temps défier le temps et joliment s’inscrire dans un cadre comme celui que mon regard embrasse aujourd’hui et qui me transporte malgré moi dans ce temps révolu où je n’ai pas voulu regarder mon père.

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

Rocamadour, Saint-Cirq Lapopie, Albi, Cahors

14:22 Écrit par Phil dans Blog, Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Traditions, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

jeudi, 12 juin 2014

Detox in the Gardens

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Je n'ai passé qu'une heure dans les Jardins, pendant la Feria.

Chaleur accablante, déjà, jardins au repos tout près de la furia nimoise.

Des cavaliers s'entraînaient pour leur spectacle équestre, les musiciens accordaient les guitares, des étrangers cherchaient sur leur plan comment aller à la Tour Magne, quelques passants, nîmois sans doute,  sapés comme on le faisait avant pour aller voir les corridas hâtaient le pas vers une sortie, d'autres s'essayaient à "l’accrobranche", et d'autres enfin, beaucoup d'autres testaient le confort des pelouses, pour récupérer des forces avant de retourner au dur combat des bodegas, certains trop fatigués s'affalaient près de la source pour quand et quand s'asperger de son eau glauque.

Jour tranquille de feria dans les Jardins de la Fontaine, l'impression d'être à l'arrière, avec tout près le front, l'explosion de la fête...

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

2014 Juin Jardins de la Fontaine P. Ibars  IBA_9814.jpg

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

J'ai déjà publié une note sur les dangers que courent les enfants en escaladant sous les yeux émerveillés des parents cette statue, œuvre originale d'Escoulat. Danger pour les enfants, bien sûr, péril aussi pour l’œuvre dont les jours sont, il me semble comptés.

J'ai dans mes archives la photo d'une autre statue, un buste féminin qui a été cassé lors de la Feria, il y a deux ans, dans l'indifférence générale... Je le montrerai bientôt.

Jardins de la Fontaine, Feria, chevaux, pelouses, plantes et fleurs, Nîmes, Provence, Languedoc-Roussillon, Gard

 

mardi, 13 mai 2014

L'art taulard en Avignon

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Avignon, Prison Sainte-Anne

La Collection Lambert s’agrandit en Avignon. Pendant les travaux (ouverture prévue en 2015), c’est la prison Sainte-Anne, prison la plus vétuste de France en son temps, désaffectée depuis 10 ans, qu’elle a l’audace d’investir du 18 mai au 25 novembre, pour une exposition extraordinaire qu’elle a nommée La disparition des lucioles, en hommage à Pier Paolo Pasolini qui métaphorisait ainsi sur la culture populaire désormais écrasée par la lumière des puissants projecteurs des médias aliénants, aveuglée par cette industrie culturelle qui uniformise, standardise, mainstreamise

Des lucioles aux cellules, il y avait plus qu’un voisinage phonétique car la prison Sainte-Anne est située tout près, derrière le Palais des Papes, et la Collection Lambert propose, dans ce lieu emblématique — qui a lui seul vaut un enfermement passager — un vaste projet culturel avec des œuvres comme autant de lucioles pour donner vie aux cellules, aux couloirs et aux cours, avec des Vidéo projections, des lectures, des performances et des rencontres autour de l’histoire du lieu, avec des projets pédagogiques pour les scolaires mais aussi les associations travaillant en milieu pénitentiaire…

 Les œuvres proviennent de la prestigieuse collection privée d’Enea Righi, auxquelles s'ajouteront des prêts de grandes collections publiques et privées. Au total, plus de 200 artistes vous attendent, dont vous trouverez ici la liste détaillée, parmi  lesquels je note au hasard Jean-Michel Basquiat, Alighiero Boetti, Christian Boltanski, Louise Bourgeois, Mario Garcia Torres, Douglas Gordon, Jean Genet, Nan Goldin, Keith Haring, Bertrand Lavier, Zoe Leonard, Claude Lévêque, Richard Long, Candida Höfer, Jenny Holzer, Roni Horn, Anselm Kiefer, Vik Muniz, Roman Opalka, Philippe Parreno, Pier Paolo Pasolini, Kiki Smith, Jana Sterbak, Wolfgang Tillmans, Niele Toroni, Cy Twombly, Paul Verlaine, Francesco Vezzoli, Andy Warhol, Lawrence Weiner, etc., etc.

Avignon a trois clés dans ses armoiries. On peut aussi compter toutes celles de la prison Sainte-Anne dont les cliquetis se sont tus à jamais et qui ouvrent désormais sur le monde de l’art et de l’enchantement.

J’ai pu visiter ce lieu très émouvant pendant la préparation de cette exposition. Des œuvres attendaient d’être accrochées, montées, installées, d’autres l’étaient déjà, d’autres enfin étaient en résidence depuis les origines, fantômes égarés des hôtes enchaînés.

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

La disparition des Lucioles, Collection Lambert, Collection Enea Righi, Avignon, Prison Sainte-Anne

16:02 Écrit par Phil dans Blog, Images, Loisirs/Culture, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |