Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 23 février 2014

Comme un air de printemps

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Du monde dans les Jardins de la Fontaine ce matin.

Beaucoup de joggeuses et de joggeurs, et mes oreilles ont oui plusieurs fois lorsque leur souffle se trouvait à portée d’objectif : « semi-marathon… »

Il y a donc de la remise en forme bien programmée avant l'incontournable semi-marathon nîmois du 1er mai.

Pas de photo des sportifs, il faudrait les arrêter dans leur course pour leur demander de bien vouloir accepter d’être figés dans leur élan sur les pages de mon blog. Mais j’aimerais bien consacrer une note à tous ces accros des foulées jardinières car ils sont partout, en bas, dans les allées, vers la Tour Magne, ils traversent ce cadre bimillénaire avec plus ou moins de grâce ou de peine et l’animent de leur voix, de leur souffle, de leur pas, de leur corps.

Peu de photos, d’ailleurs, aujourd’hui, petite traversée de haut en bas, de la Tour au nymphée puis à la grille ornée de lances aux pointes d’or. Le temps de voir que ça bouge du côté des couleurs, comme si le printemps piaffait d’impatience et voulait carrément s’imposer ! Allons, méfions-nous de l’hiver qui peut encore mordre, le printemps a le temps, même si ce qui est pris est pris et qu’on pouvait ce matin fredonner ces jolis premiers vers de notre roi prisonnier :

Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie
Et s’est vêtu de broderie,
De soleil luisant, clair et beau.

Charles d’Orléans 

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

2014 Février Jardins de la Fontaine P. Ibars  IBA_3063.jpg

Jardins de la Fontaine, Nîmes, Parcs, Jardins publics

19:38 Écrit par Phil dans Blog, Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

samedi, 15 février 2014

Les épaules du père

Les épaules du père.jpg

Hier j'ai écouté Albin de la Simone chanter "Mes épaules"...

Pendant que s’égrenaient les notes et les mots de cette jolie chanson me revenait cette note publiée il y a quatre ans dans ce blog.

Un blog n'est pas un site web, naviguer dans ses profondeurs n'est pas chose aisée, alors, de temps en temps, faisons remonter à la surface des notes enfouies dans les couches passées, des notes qui ont compté et celle-là en est une.

 

Je ne me souviens pas des épaules de mon père. Enfin, je ne me souviens pas du contact de ses épaules, lorsqu’il me hissait dessus, afin que je puisse moi aussi profiter du spectacle… il a dû le faire, je l’ai fait bien souvent, moi, avec mes enfants. Mon père a dû le faire, c’est sûr. Et mes enfants, est-ce qu’ils se souviennent de mes épaules ? Ils me disent que oui, qu’ils n’ont pas oublié, que cela ne s’oublie pas, qu’on en garde à jamais comme une impression grisante de toute puissance, l’espace d’un instant...

Que les enfants oublient ou pas les épaules du père, le père, lui, c’est toute sa vie qu’il garde le souvenir délicieux de ses enfants sur ses épaules, toute sa vie qu’il garde cette sensation de transporter leur âme vers la « maison de demain » comme dirait Khalil Gibran pour qui nos enfants ne sont pas nos enfants…

Les bras de la mère sont là dès la naissance, bras enveloppants, havres de bras, ils sont le vrai cordon ombilical qui relie pour longtemps le bébé puis l’enfant à sa source, plus tard parfois aussi l’adolescent, le fils ou la fille grandis, puis homme ou femme devenus. Les bras de la maman ont le pouvoir perpétuel de tout ré-enfanter…

Les épaules du père, c’est autre chose. Elles entrent en jeu plus tard que les bras de la mère et pour un temps plus court. Elles projettent l’enfant au-dessus de la mêlée en l’arrimant fermement à l’ancre familiale. Elles lui donnent le goût du large, elles lui font humer la houle tout en l’en protégeant.

Bras de la mère, épaules du père… la main des deux pour consoler d’une caresse une joue triste qu’une larme traverse… peut-être un peu simpliste, non ? voire...

Allons ! Les pères d’aujourd’hui ouvrent aussi souvent qu’ils le peuvent ou qu'ils le veulent leurs bras câlins, tout comme les mères, et les mères modernes ont de solides épaules.

Mais ça ne fait rien, l’espace d’un instant cette idée des épaules du père et des bras de la mère a bercé mon esprit envahi des bouffées de l’enfance. À tous les enfants de la terre, que peut-on souhaiter d’aussi fort que des épaules et des bras, paternels, maternels, dans l’ordre qu’on voudra, pour aller bravement vers demain ?

Epaules 01.jpg
Epaules 03.jpg

Epaules 13.jpg

Epaules 02.jpg
Epaules 07.jpg
Epaules 06.jpg
Epaules 08.jpg
Epaules 09.jpg
Epaules 04.jpg
Epaules 10.jpg
Epaules 12.jpg

Epaules 15.jpg

Epaules 17.jpg
Epaules 18.jpg
Epaules 05.jpg

19:01 Écrit par Phil dans Famille, Images, Musique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : famille, épaules, bras, bercer, câliner, enfants, parents, papa, maman, père | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

dimanche, 02 février 2014

Roumèque, Rouméquette et Carafoli

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Je n’ai pas vraiment hanté les Jardins en ce mois de janvier. La météo des week-ends s’est grippée sur la case ciré, bottes, parapluie. Entre deux essorages célestes, cependant, quelques images au « débotté », si l’on peut dire…

La pluie a gorgé d’eau la pierre et ravive ses couleurs malgré le ciel maussade. L’eau qui gronde sous le nymphée et dans le canal qui s’engouffre sous la ville attire mon objectif. Reviennent à mes oreilles des bribes des Contes de la Placette et du Cours Neuf de Georges Gros, avec la terrible Roumèque et Carafoli, le gardien des eaux de la Fontaine. Pour dissuader les enfants de se pencher à la margelle des puits très nombreux dans la ville ou au bord des parapets ou des bassins des lavoirs publics, on leur racontait ces histoires de Roumèque qui saisissait les « mistons » qui se penchaient trop et les emportait à jamais sous les eaux. Était-ce efficace ? Je ne sais pas, sans doute un peu, et j’aimerais bien retrouver ces Contes de la Placette et du Cours Neuf, emportés eux aussi par les eaux, celles du 3 octobre 1988…

Dans les Jardins du matin après et avant la pluie, peu de monde, des sportifs, comme d’habitude, quelques flâneurs solitaires. Tout est paisible, ici le temps s’est endormi entre les grilles du Jardin, en marge de la ville qui vit son siècle, de l’autre côté, tout près et si loin.

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

Jardins de la Fontaine, Roumèque, Rouméquette, Georges Gros, Carafoli, Contes de la Placette et du Cours neuf, Nîmes

19:21 Écrit par Phil dans Blog, Contes et légendes, Images, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Traditions | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |