Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 16 février 2012

Le temple de Diane

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Près de la source dédiée à Nemausus, au sein de ce qui fut un vaste sanctuaire consacré à Auguste, voici le temple de Diane, sauvé de la ruine totale parce que devenu vers l’an mille un monastère des filles de l’ordre de Saint Benoît, nonnes dont la moitié, plus tard, embrassera la religion réformée… le religieux, comme on le voit, traverse l’histoire de ce lieu. 

Ce qui est admis par tous les historiens, c’est que ce temple n’a jamais été celui de Diane. Temple d’Isis Panthée ? Temple de l’eau voué, comme la source, à Nemausus ? Bibliothèque ? Pourquoi Diane, alors ? Parce que le temple est adossé à une colline qui était très boisée, giboyeuse à souhait ? Mystère, et c’est très bien ainsi, ces ruines ont leur secret, et les dieux gaulois, gréco-romains, égyptiens et judéo-chrétiens n’ont sans doute toujours pas tranché ce point. Il suffirait qu’on nomme ce lieu « Panthéon » pour clore ce débat !

Non, j’aime ce lieu avec ce nom : Temple de Diane.

Comme beaucoup de Nîmois, j’y suis attaché autant pour ce qu’il fut que pour ce qu’il est devenu. S’il fut un temple à qui l’on veut, il est une scène, une vraie scène théâtrale et musicale. Face aux niches surmontées d’étranges frontons alternativement cintrés et arrondis, se dresse à la belle saison une estrade de bois montée sur un châssis d’échafaudage. Les soirs d’été, assis sous les étoiles que la voûte effondrée laisse entrer, nous avons assisté aux spectacles de fin d’année de l’école communale du quartier et y avons applaudi à tout rompre, la larme à l’œil, les premiers pas de nos enfants sur les planches, les premières tirades échappées d’une gorge tremblante et volontaire. Nous avons ri avec les adaptations d’Aristophane d’Yvon Pradel et de sa Compagnie des Arènes, nous avons prié pour que Tristan retrouve Iseult avec l’Abribus Théâtre, nous avons écouté religieusement de la musique classique, voluptueusement du jazz, candidement des contes…

Bâtiment cultuel, espace culturel, notre temple de Diane n’a de ruine que le nom. Près de la source qui l’a fait naître il est aussi la source encore et pour longtemps des rires des petits et des grands, des larmes aussi, parfois, de l’émotion, de la joie d’être là, simplement, sous la voûte du ciel et des pierres romaines, à jouir de tant de spectacles à la fois.

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

Temple de Diane, Nîmes, Jardins de la Fontaine, Gard, Languedoc-Roussillon, Provence, Midi, Sud

16:19 Écrit par Phil dans Histoire, Images, Loisirs/Culture, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

Beau dégradé de violets dans la dernière... qui jaillit comme un écho timide aux arbres de judée en fleurs... (déjà ?). Cela faisait bien longtemps que je n'étais passée.. c'est toujours un plaisir pour les âmes sensibles ici :)
Meilleurs voeux très tardifs...

Écrit par : Fragon | samedi, 25 février 2012

Bonjour,
Mises à part celles du printemps (avec les arbres de Judée, bien sûr), toutes les images sont très récentes, janvier-février, mais le sujet est plus large, la tentation de montrer le temple de Diane dans ses plus beaux atours était trop forte...
Merci pour ce gentil commentaire et meilleurs vœux aussi !

Écrit par : P. Ibars | samedi, 25 février 2012

Les commentaires sont fermés.