Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 25 août 2011

La Borde des Loups

La Berre, Simon Miquel, Durban, Corbières, vigneron, peintre, Nouvelles de la Berre, La Borde des Loups

     Mon scanner est poussif, je dois le mettre au repos, rallumer, attendre qu’il refroidisse et relancer souvent. Il faut dire qu’en rangeant des papiers je suis tombé sur une pochette de vieux négatifs noir & blanc rescapée par hasard des inondations nîmoises de 1988. Alors, faute de labo photo, je veux passer par Photoshop pour traiter ces clichés. Mais je dois d’abord numériser ces bandes argentiques, gros travail pour un scanner d’amateur, et le résultat n’est pas vraiment à la hauteur de ce qu’elles valent. Finalement, un petit virage sépia me permet de me replonger dans le passé…

     Six ou sept images passent l’épreuve de la numérisation, elles me parlent des Corbières, d’une promenade avec famille et amis chez Simon, un copain d’alors, pion avec moi au lycée Dhuoda de Nîmes, poète-peintre-vigneron à ses heures…

     Le vieux Rutebeuf me souffle à l’oreille :

« Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés »

      Simon écrivait. J’aimais son écriture, précise, poétique, fluide, pleine de souffle. Il avait publié plusieurs textes, Salsepareille, Mutine, il avait le projet d’écrire La Borde des Loups, recueil de quatorze nouvelles qui auraient pour cadre la Berre, rivière « capricieuse » qui traverse les Corbières pour aller se jeter dans l’étang de Bages, à Sigean. Il nous avait invités un week-end pour nous présenter le cadre de son futur livre.

     Je sais que j’ai ce livre, je passe plusieurs fois en revue mes étagères et mets enfin la main dessus. Alors, avec ces quelques images, voici un extrait de la préface de la Borde des Loups, ce qui complètera ce fugace retour vers un passé révolu, puisque dans cette préface, je me retrouve, il y a longtemps, appareil photo en main, comme toujours…

 

     « Philippe avait son arme en bandoulière, un superbe appareil dans un boîtier noir. Je le conviais avec des amis à une chasse tendre dans mes Corbières arides.

      Mon projet : la Berre. Ma rivière capricieuse, lourde et chaude à sa naissance, fraîche et noire aux pieds des arbres blancs à Durban, tantôt tumultueuse au fond des gorges, timide sous les arches du pont de Portel, le plus souvent absente de son lit immense. Nos premières photos furent pour ce petit village, dont la route serpente au flanc des collines, où apparaissent déjà les chênes kermès et les châtaigniers. On s’élève. Le sol est siliceux. Les vignes font comme des miroirs, le ciel est d’encre et les cigales chantent l’orage. Il était trois heures de l’après-midi, la place était déserte, et les maisons closes.

      Philippe cadra quelques fenêtres entrouvertes.

      On devinait la respiration régulière des amateurs de sieste, qu’un entrebâillement savant des contrevents sur les ruelles étroites garantissait de la canicule.

      Un chariot abandonné attira notre attention : sa couleur bleue, la direction indiquée par ses deux bras levés, le clocher aux pierres grises battues de bourrasques, l’incandescence tumultueuse des folles avoines que personne n’engrangera, ce communal bien triste, où les femmes jetèrent leurs seaux hygiéniques et la cendre du feu, durant plusieurs siècles, où poussèrent les courges dégénérées dont la chair est blanche et fade. Le photographe prit les grosses têtes de chardons « caillebottes », en couleur, parce qu’elles étaient bleues, et tranchaient sur le ciel plus clair et l’herbe jaune… »

 Simon Miquel, La Borde des Loups, « Nouvelles de la Berre », Fernand Gauthier, Narbonne 1983.

      Si vous trouvez ce livre, la Berre qui l’inspira vaut vraiment un détour !

La Berre, Simon Miquel, Durban, Corbières, vigneron, peintre, Nouvelles de la Berre, La Borde des Loups

La Berre, Simon Miquel, Durban, Corbières, vigneron, peintre, Nouvelles de la Berre, La Borde des Loups

La Berre, Simon Miquel, Durban, Corbières, vigneron, peintre, Nouvelles de la Berre, La Borde des Loups

La Berre, Simon Miquel, Durban, Corbières, vigneron, peintre, Nouvelles de la Berre, La Borde des Loups

La Berre, Simon Miquel, Durban, Corbières, vigneron, peintre, Nouvelles de la Berre, La Borde des Loups

La Berre, Simon Miquel, Durban, Corbières, vigneron, peintre, Nouvelles de la Berre, La Borde des Loups

21:49 Écrit par Phil dans Images, Livre, Loisirs/Culture, Nature/Environnement, Photos/Dessins, Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

Nos jeunes années courent.

Écrit par : michel, à franquevaux. | mercredi, 31 août 2011

Les commentaires sont fermés.