Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 06 septembre 2009

Crinières à Nîmes

002.DSC_4720.jpg

Nîmes est une ville équestre plus que taurine.

C’est ainsi. Ce sont les chevaux que l’on voit, que l’on croise le plus durant la feria, par exemple. Les taureaux, les  toros pour être plus précis, passent du campo à la bétaillère, de la bétaillère aux chiqueros, des chiqueros à la piste et de la piste aux camionnettes de l’équarrissage ou des bouchers-charcutiers. Cela concerne le mundillo, les aficionados, pas vraiment la foule qui envahit la ville durant la féria, même si la corrida en donne en quelque sorte le tempo.

Les chevaux, en, revanche sont partout, on ne voit qu’eux lors des encierros sur les boulevards, enserrant pour qu’il ne s’échappe le taureau pourtant vedette du spectacle.

On les voit défiler en ville au milieu des badauds ébahis, piaffer sur le parvis des arènes lors des corridas de rejon, on les contemple dans les Jardins de la Fontaine lors des spectacles équestres, des défilés d’attelages. Des chevaux par dizaines, parfois par centaines, de toutes races, montés ou pas, toujours magnifiques.

Peut-on ne pas aimer les chevaux ?

Ceux que voici sont photographiés avant ou après les manifestations pour lesquelles ils sont venus à Nîmes, au repos ou à l’entraînement. Dans un cadre qui n’est pas vraiment le leur, mais après tout leur présence dans la ville nous rappelle le passé, leur présence indispensable auprès de nous, jusqu’à la prolifération des « automobiles ».

Amusant, d’ailleurs, et révélateur, qu’on ait simplement transféré tout le vocabulaire du cheval et de son univers à celui des voitures : automobile vient préciser que la traction n’est plus hippomobile, les chevaux viennent métaphoriser la puissance des moteurs, cabriolet, break, berline, camion, carrosserie, coupé, sellerie, coche (qui devient coach en anglais et coche en espagnol pour désigner les voitures), tout ces mots qui me viennent à l’esprit — et il y en a bien d’autres — sont la trace sémantique du rôle que pour l’homme le cheval a tenu, ici dans le seul domaine du transport car cet étrange animal qui nous voit beaucoup plus imposants que ce que nous sommes nous a accompagnés tout au long de notre évolution et en a sans doute accéléré le cours.

 

003.DSC_4761.jpg
001. DSC_4698.jpg
004.DSC_5316.jpg
007. DSC_5335.jpg
005.DSC_5309.jpg
006. DSC_5330.jpg
011. DSC_4838.jpg
018. DSC_5352.jpg
009. DSC_4822.jpg
012. DSC_4910.jpg
010. DSC_4867.jpg
013.DSC_4937.jpg
021 chevaux jardins.jpg
023. chevaux jardins.jpg
024. chevaux jardins.jpg
026. chevaux jardins.jpg
014. DSC_4984.jpg
015. DSC_4986.jpg
016. DSC_4996.jpg
020. DSC_5734.jpg
019.DSC_5703.jpg
017. DSC_5053.jpg
025. chevaux jardins.jpg

14:42 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chevaux, poulains, camargue, selles, rejoneador, jardins de la fontaine, équitation, équestre | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

Merci pour vos superbes photos.
Quand on a côtoyé les chevaux, on a le cheval dans son coeur, et quand on a le cheval dans son coeur, on ne le voit plus jamais de la même manière.
J'ai une belle histoire à propos du cheval ancestral relié à certaines de nos technologies nouvelles, quand je la mettrai sur mon blog, je viendrai vous faire un petit signe, cette histoire vous plaira je crois.
Je passe ici très souvent, en silence, depuis un bon moment, depuis que j'ai connu votre blog, que j'ai trouvé chez Ulysse, peut-être... car j'aime vos photos.
Bonne journée.

Écrit par : michelle | lundi, 07 septembre 2009

Je crois que je vais jeter mon Lumix...

Écrit par : Lecabour | lundi, 07 septembre 2009

Nous vous remercions de intiresnuyu iformatsiyu

Écrit par : Nina_Tool | samedi, 19 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.