Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 27 juin 2009

Ô Toulouse

 

Pont Neuf impression.jpg

Je ne connais pas Toulouse.

J’y suis allé deux fois, trois jours en juin 2008 et trois jours la semaine dernière.

Peut-on connaître en quelques heures l’âme d’une ville ? Instants volés le matin en quittant l’hôtel, en fin d’après-midi en y revenant, le soir, fatigué, après dîner.

Lumière crue du matin, ombres vives et clairs obscurs, néons de la nuit, captures difficiles…
Les paroles de Nougaro m’aident un peu à comprendre : Moi mon océan c’est une Garonne qui s’écoule comme un tapis roulant…
J’ai vu du rose et j’ai compris encore Nougaro : … C’est peut-être pour ça qu’on te dit Ville Rose…

Mais je ne connais pas l’âme de Toulouse. Je n’en ai vu que ce que mes yeux ont arraché à cette toile vivante, mais qu’ont-ils vu en fait ? Que voit-on lorsque pour la première fois on découvre un paysage, une ville, un visage ?  N’y voit-on pas, finalement que ce qu’on s’attend à y voir ? Notre œil n’est jamais innocent, jamais neuf et à travers l’objectif c’est l’imparfait du subjectif qui se conjugue. Restons humble…

L’année prochaine je reviendrai à Toulouse. Je volerai d’autres images pour comprendre un peu mieux. Je sais déjà que c’est une belle ville, parmi les plus belles, qu’il y règne une atmosphère plaisante, mais là je suis déjà partial…

Alors, chut. Je laisse ces quelques images, je laisse ces regards à d’autres regards.

A chacun son Toulouse !

Canards.jpg
Pont Garonne.jpg
Pont Neuf la nuit.jpg
Pont Neuf.jpg
Quais 2.jpg
Quais.jpg
Quais3.jpg
Bar de l'Esquile.jpg
Bar La couleur de la culotte .jpg
Bar du père Léon.jpg
le quotidien.jpg
Capitole 2.jpg
Capitole 5.jpg

Capitole 4.jpg
Capitole 3.jpg
Capitole.jpg
Saint Sernin.jpg
Saint Sernin 3.jpg

Eglise.jpg
Drôle de maison.jpg
Mur.jpg
Graf 2.jpg
Numéro 10.jpg
Graf.jpg
Numéro 45.jpg
Velô Toulouse.jpg
jardin Compans Caffarelli 2.jpg
jardin Compans Caffarelli .jpg
jardin Compans Caffarelli 3 jardin japonais.jpg
La bête.jpg
Jardin et conque.jpg
Place Salengro.jpg

Porte au monstre.jpg
Rue du matin.jpg
Rue la nuit.jpg
Parking de nuit.jpg
La ville rose.jpg
La ville rose2.jpg
Portes cochères.jpg

Twins Towers.jpg
Désolé pour cette photo honteusement truquée (pour les tours "jumelles", pas pour l'avion), mais c'est vraiment ce que j'ai vu... ou cru voir...

16:57 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : toulouse, garonne, ville rose, nougaro | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

Merci de nous offrir votre regard artistique de cette magnifique ville rose.

Écrit par : planet-taka-yaka | samedi, 27 juin 2009

Je ne connais pas non plus Toulouse si ce n'est par quelques uns de ses poètes dont tu fais désormais partie. Car au fil de tes points de vues, c'est bien une part d'âme de cette ville qui nous est offerte ...et un peu de la tienne aussi, n'est-ce pas ? Merci.

Écrit par : R.D. | dimanche, 28 juin 2009

Ah Toulouse...
C'est peu dire que la ville est très photogénique.
Ayant la chance d'y avoir des amis c'est toujours avec plaisir que je m'y rends.
Et d'en revenir avec une carte mémoire pleine, tant il y a des lieux fabuleux...
Le canal de Brienne, le marché de St Aubin, le dimanche matin, les Abbatoirs, les quai de Garonne, la dorade...
Et cet air de rien qui flotte...
Toulouse, un plaisir...

Écrit par : Lecabour | dimanche, 28 juin 2009

superbe ! ramène-nous des photos de partout qu'on ait envie d'y aller ! ! !

Écrit par : eddie | mardi, 30 juin 2009

Zut ! Michel m'a devancée...
Peut-être qu'à la lecture, vos images interprètent en effet, une autre Toulouse...


Claude Nougaro
TOULOUSE


Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin
Parfois au fond de moi se ranime
L'eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes

Ô mon pays, ô Toulouse, ô Toulouse

Je reprends l'avenue vers l'école
Mon cartable est bourré de coups de poings
Ici, si tu cognes, tu gagnes
Ici, même les mémés aiment la castagne

Ô mon pays, ô Toulouse

Un torrent de cailloux roule dans ton accent
Ta violence bouillone jusque dans tes violettes
On se traite de con à peine qu'on se traite
Il y a de l'orage dans l'air et pourtant

L'église Saint-Sernin illumine le soir
Une fleur de corail que le soleil arrose
C'est peut-être pour ça malgré ton rouge et noir
C'est peut-être pour ça qu'on te dit Ville Rose

Je revois ton pavé, ô ma cité gasconne
Ton trottoir éventré sur les tuyaux du gaz
Est-ce l'Espagne en toi qui pousse un peu sa corne
Ou serait-ce dans tes tripes une bulle de jazz ?

Voici le Capitole, j'y arrête mes pas
Les ténors enrhumés tremblent sous leurs ventouses
J'entends encore l'écho de la voix de papa
C'était en ce temps-là mon seul chanteur de blues

Aujourd'hui, tes buildings grimpent haut
A Blagnac, tes avions ronflent gros
Si l'un me ramène sur cette ville
Pourrai-je encore y revoir ma pincée de tuiles

Ô mon pays, ô Toulouse, ô Toulouse

Écrit par : Gene | vendredi, 10 juillet 2009

J'adore Toulouse, c'est une ville où je vivrai bien. J'ai la chance d'y avoir de la famille et je peux donc me promener de temps en temps sur les bords de la Garonne pour mon plus grand plaisir.

Écrit par : la cuisine des copines | vendredi, 17 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.