Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 24 novembre 2008

L'affût des feuilles mortes

Feuille choit.jpg

Belle matinée de novembre.
Mon idée folle était de me tenir à l’affût de la feuille qui tombe et de fixer à travers ma focale sa chute finale dans les eaux froides des Jardins de la Fontaine.
Mais foin des feuilles affalées ! Zéphyr furieux a soufflé comme un fou et tout est flou, tout est foutu, rien à sauver…

Je suis revenu en fin de journée : lumière basse, eaux noires et limpides, reflets inquiétants que je saisis rapidement, en augmentant la sensibilité : 400, 800, 1000 ISO…

Elles sont là, à la surface des eaux sombres du Nymphée, feuilles flottant comme autant de fragiles Ophélie dans leur dernier sommeil.
Le vent fou du matin a fouillé les ramures et jeté par paquets ces lames jaunes, rousses, vertes, blanches, nervurées, crénelées, dentelées… elles flottent à présent, inertes, au gré des légers ondoiements que deux colverts solitaires provoquent dans leur pavane nonchalante.
Je prends, aigle frustré du matin, vautour comblé du soir…
Mais le soir me surprend et la lumière fuit.

Alors, dernière révérence numérique à l’oranger des Osages qui tend à contrejour ses membres dépouillés dans l’air devenu vif.
Je reviendrai bientôt, je reprendrai l’affût, l’affût des feuilles mortes.
rEFLETS DU SOIR.jpg

Reflets.jpg
Feuilles et traces 2.jpg

Feuilles et traces 3.jpg

Feuilles et traces 4.jpg

fEUILLES ET TRACES.jpg

Ronde des feuilles.jpg

Oranger des Ossages.jpg

10:33 Écrit par Phil dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : feuilles mortes, automne, jardins de la fontaine | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

Toujours ébloui,
je pille vos images,
bonne soirée.

Écrit par : michel, à franquevaux. | dimanche, 30 novembre 2008

Bien le bonsoir,

Par hasard, en cherchant une image de fleur morte qui correspondrait à un de mes poèmes, je suis tombé sur votre merveilleux écrit. Quelle beauté ! Quelle poésie !
Magnifique, si le mot en est encore capable d'exprimer la vraie sensation pure. Même mes phrases ne sont plus construites, tant c'est beau.

Cordialement,

S. Nicolas

Écrit par : S. Nicolas | lundi, 26 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.