Dans les Jardins de la Fontaine
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 10 novembre 2007

Le cahier d'Eugénie 3

" Honneur à la France "

C'est le titre d'un des poèmes extraits du cahier d'Eugénie. L'auteur n'est pas mentionné,
si vous le connaissez, merci de me le dire...

4fe961010401a70ecaa85d863cd95d7e.jpg

 

834224a3106a1bff2379e1e0eab09165.jpg



Honneur à la France

Brillant comme une aurore
De gloire et de grandeur
Il est un nom sonore
Qu’on chante avec ardeur
Il parle d’espérance aux peuples asservis
Honneur au nom de France
Et gloire à mon pays
(bis)


Riant trésor de gerbes
De fleurs et de Buissons
Il est des champs superbes
Qui dorent les moissons
Ils offrent l’abondance
Aux peuples appauvris
Honneur aux champs de France
Et gloire à mon pays
(bis)


Il est un peuple affable
Et brave et généreux
Son âme secourable
Se donne aux malheureux
Les pleurs et la souffrance
Sans terme sont taris
Honneur aux cœurs de France
Et gloire à mon pays
(bis)


Appel à la vaillance
Écho de notre cœur
Un hymne à la puissance
L’entraîne à la splendeur
Il veut l’indépendance
Des peuples asservis
Honneur au chant de France
Et gloire à mon pays
(bis)



Je vous présente aussi " Un champ de bataille", poème d'André Lemoyne (1822 - 1907) qui est (pas le poème, l'auteur) m'apprend Wikipédia, cité par Rimbaud dans sa Lettre du Voyant, à Paul Demeny, 15 mai 1871.

8953afe761b9e1503d22cf8b8effde0c.jpg



Un champ de bataille

Les braves dorment bien dans cette immense plaine
Pas de saules pleureurs, pas de tristes cyprès
Ce n’est qu’un terrain vague où vient la marjolaine
La bruyère et l’ajonc. Mais là, cent ans après,
Filant à pas songeurs leurs quenouilles de laine,
Les filles du pays, d’un long regard pieux
Salueront le champ calme où dorment les aïeux
Et diront : « Par milliers, dans ce grand cimetière
Pâtres et laboureurs, sans linceul et sans bière,
Tous frappés par devant se couchèrent un soir…
Ils avaient accompli maintenant leur devoir »

André Lemoyne

13:05 Écrit par Phil dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.